Communauté Musulmane Ahmadiyya

Site officiel de L'Île Maurice

Additions récentes

La Laylatul-Qadr et le dernier vendredi du Ramadan – sermon du 25-07-2014

Résumé du sermon du 25 juillet 2014, prononcé par Hadrat Mirza Masroor Ahmad, à la mosquée Bait-Ul-Futuh, Londres.

Les dix derniers jours du Ramadan s’écoulent à grande vitesse. Durant ces jours les musulmans accordent de l’importance à deux évènements : laLailatul Qadr, (Nuit de la Destinée) et la Jumuatul Wida, le vendredi d’Adieu. Si l’importance et la réalité de la Nuit du Destinée sont attestées par le Saint Coran et les Hadiths, le concept du vendredi d’adieu, quant à lui, est une innovation des musulmans ou des savants religieux.

Selon différents hadiths, la Lailatul Qadr, survient au cours de la 21e, de la 23e ou de la 27e nuit du Ramadan. Dans nombre de hadiths, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), nous conseil de chercher la Lailatul Qadr pendant les nuits impairs des dix derniers jours du Ramadan. [Dieu avait informé] le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) à propos de sa date précise, mais quand ce dernier voulut en informer les musulmans de cette bonne nouvelle, il l’oublia en raison d’une dispute entre deux musulmans. Hadrat Muslih Ma’wud (r.a.) affirme que c’était en fait par commandement divin que le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) avait oublié cette date. Il dit aussi que la Nuit de la destinée est intimement liée à l’unité d’une nation : si elle est privée de la Lailatul Qadr, elle sera privée d’unité. C’est ce que nous constatons dans le monde musulmans : les populations de certains pays sont train de s’entre tuer, ailleurs ils se sont soulevés contre le régime au pouvoir et dans d’autres pays ce dernier est en train de perpétrer des atrocités contre les civils.

C’est aussi en raison de ce manque d’unité parmi les musulmans que les autres ont le courage de les traiter comme bon il leur semble. C’est aussi la raison pour laquelle Israël ne cesse de tuer sauvagement les innocents Palestiniens. Si les musulmans étaient unis et avaient suivi la voie de Dieu, on n’aurait pas osé commettre pareille barbarie à leur encontre. Lire la Suite

Les bénédictions du Ramadan – sermon du 18-07-2014

Résumé du sermon du vendredi prononcé par Sa Sainteté le Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, chef spirituel de la Communauté Islamique Ahmadiyya Internationale, le 18 juillet 2014, au Royaume-Uni.

Sa Sainteté le Calife a cité le verset suivant au tout début de son sermon :

قُلْ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنْفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِنْ رَحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا إِنَّهُ هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيمُ – وَأَنِيبُوا إِلَى رَبِّكُمْ وَأَسْلِمُوا لَهُ مِنْ قَبْلِ أَنْ يَأْتِيَكُمُ الْعَذَابُ ثُمَّ لَا تُنْصَرُونَ

Dis : « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès contre votre propre âme ! Ne désespérez pas de la miséricorde d’Allāh ; assurément, Allāh pardonne tous les péchés. En vérité, Il est le Très Pardonnant, le Miséricordieux. Et tournez-vous vers votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment ; car alors vous ne serez pas secourus. (Saint Coran, chapitre 39, versets 54 et 55)

A l’instar du verset cité plus haut, dans de nombreux autres versets du Saint Coran, Allah le Très-Haut assure à Ses serviteurs qu’Il est Très Pardonnant et Miséricordieux. Il s’y trouve un beau message pour celui qui, en raison de ses péchés, craint la punition divine et qui désire profiter de la miséricorde d’Allah et de Son pardon. Allah déclare : « O Mes serviteurs ne désespérez pas Ma miséricorde. Je suis le Maître et Je détiens le pouvoir de pardonner vos péchés et vous couvrir de Ma Miséricorde. »

C’est un message qui dit aux hommes que le désespoir est un péché, ce message nous guide dans la direction de Celui qui nous protège de nos faiblesses et qui nous tient à l’écart des échecs de la vie. Car souvent le désespoir engendre péchés et l’échec. Celui qui jouit de la miséricorde de Dieu en est quant à lui à l’abri. Lire la Suite