Communauté Musulmane Ahmadiyya

Site officiel de L'Île Maurice

Additions récentes

L’histoire de l’Ahmadiyya – sermon du 27-03-2015

Sermon du vendredi 27 mars 2015, prononcé par Sa Sainteté le Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, à la mosquée Baitul Futuh à Londres.

L’une des cinq branches du but de l’avènement du Messie Promis (a.s.) était la publication d’annonces [et de tracts] afin de diffuser le message [de l’Islam et l’Ahmadiyya] et de présenter [à ses adversaires] ses ultimes arguments.
Il déclare à cet effet : « Dans le but de fournir les preuves décisives j’ai décidé aujourd’hui de publier quarante annonces afin qu’au jour de la Résurrection je puisse annoncer à Dieu que j’ai atteint l’objectif de ma mission. »
Le Messie Promis (a.s.) ne s’est pas contenté de publier quelques-unes de ces annonces ; il ne l’a pas fait qu’à une seule occasion. Avant même qu’il ne se proclame Envoyé de Dieu, et ce jusqu’à son décès, il a publié un nombre incalculable d’annonces, autant de trésors [qu’il a légué] pour le monde religieux. Le Messie Promis (a.s.) désirait ardemment protéger musulmans, chrétiens et adeptes des autres religions de la destruction. Cette tâche, qui lui réclamait des efforts considérables, il l’a accomplie dans la solitude. Certes il a écrit de grands ouvrages, mais ses annonces démontrent aussi sa compassion pour l’humanité et le souci qu’il ressentait pour sa réforme. Il incombe aux membres de sa djama’at de se soucier constamment de la réforme de l’humanité et de perpétuer cette œuvre. Une sollicitude constante est requise à cet égard.
Hazrat Mousleh Maw’oud (r.a.) nous conte le souci du Messie Promis (a.s.) à ce sujet et ses efforts colossaux. En dépit de sa maladie il se consacrait, matin et soir, à cette tâche et publiait annonce après annonce. Ses œuvres surprenaient plus d’un. Avant même que l’effet d’une annonce et l’hostilité qu’elle causait ne s’estompaient, il en publiait une autre. D’aucuns lui disait qu’en pareilles occasions ces annonces causeront plus de tort que de bien. Il se souciait pas de ces considérations : « Il faut forger le fer tant qu’il est chaud », répondait-il. Dès que l’hostilité baissait d’un cran il publiait une autre annonce, attisant davantage l’hostilité à son encontre. Du matin jusqu’au soir, il vouait tout son temps à cette tâche : c’était là le secret de son succès. Nous réussiront en suivant la même méthode : il n’est point nécessaire d’attendre que l’hostilité ne s’estompe. C’est en publiant les annonces dans ce climat d’opposition que l’effet se fera sentir.

Lire la Suite

Signes du Mahdi : les éclipses lunaire et solaire – sermon du 20 03 2015

Sermon du vendredi 20 mars 2015, prononcé par Sa Sainteté le Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, à la mosquée Baitul Futuh à Londres.

En ce jour [du 20 mars 2015] une éclipse du soleil était visible ici au Royaume-Uni et ailleurs dans le monde. Lorsque survient ce phénomène le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) nous recommande de prier, de nous consacrer à l’Istighfar, de faire de l’aumône. Là où l’éclipse était visible, les djama’at ont reçu la consigne d’accomplir la Salat-Ul-Kousouf (la Salat de l’éclipse) en accord à la sunnah du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.). D’ailleurs, les hadiths nous informent que les éclipses du soleil et de la lune comptent parmi les signes spéciaux d’Allah.

Lire la Suite